No medical treatment without consent

Statement, Wednesday, June 5th, 2019

Original French below



In line with it’s position statement on Bioethics and Human Rights, DPI Europe recalls the demands of its members to assure that “the human rights of disabled people who are unable to consent are not violated through medical interventions.”.

Members of DPI wish to see human diversity celebrated and not eliminated or constrained on the basis of assessments of the quality of life by others, and that particular attention be paid to bring an end to legislations that consider psychosocial difficulties and diseases as exceptional legal grounds as sufficient justification for imposing medical treatment without consent.

The DPI Europe Region joins EDF member organizations to ask the members of the DH-BIO Committee meeting in Strasbourg on Thursday, June 6, 2019, to withdraw the draft additional protocol to the Convention. Oviedo

————————

Pas de traitement médical sans consentement

Communiqué du Mercredi 5 juin 2019


En accord et dans la continuité de son avis sur l’application des connaissances de la biologie génétique, la région Europe de l’OMPH rappelle les exigences de ses membres pour “que les droits individuels des personnes handicapées qui ne peuvent exprimer leur consentement par elles mêmes ne soient violés par aucune pratique médicale”.

Les membres de l’OMPH souhaitent que la diversité humaine soit célébrée et non éliminée ou contrainte sur la base d’évaluations de la qualité de vie d’autrui, et qu’il soit porté une attention particulière à l’aspect discriminatoire des législations qui considèrent les difficultés comprtementables et psychosociales comme une justification suffisante pour imposer des traitements médicaux sans consentement.

La Région Europe de l’OMPH se joint aux organisations membres du FEPH pour demander avec elles aux membres du Comité DH-BIO réunies à Strasbourg le jeudi 6 Juin 2019, l’abandon du projet de protocole additionnel à la Convention d'Oviedo.